Assure moi si tu peux

Assure moi si tu peux

 

Ou les arnaques des compagnies d’assurances

Aujourd’hui, notre société est devenue froussarde; Notre société est remplie de peureux et de peureuses, ayant peur qu’à chaque coin de rue, un malfrat ne les agresse, un brigand ne les voles, que leur maison prenne feu, ou qu’ils cassent leurs précieux objets. Ainsi, afin de limiter les retombées négatives de ces actes, l’homme a créé quelque chose de formidable, quelque chose d’incroyable, qui répare les sinistres, et les prévient en même temps, c’est bien entendu l’assurance. D’origine distribuées par les banques, ce qui est toujours un de leurs secteurs d’activités, les assurances ont commencés à faire naître des nouveaux cabinets, des compagnies d’assurances. AXA, MAIF, des spécialistes de l’assurance, de la prévention des risques et sinistres pouvant arriver ont vu le jour et ont commencé à se multiplier, à se démultiplier, à devenir prépondérants. Les compagnies d’assurance génèrent aujourd’hui d’innombrables chiffres d’affairs et des revenus inestimables. Les compagnies d’assurance ont alors commencé à distribuer des assurances pour tout et n’importe quoi, et surtout pour n’importe quoi. En effet, des assurances vies aux assurances canines, la pléthores d’absurdités existante en matière d’assurance est assez grande. Et les compagnies d’assurance frauduleuses, les compagnies d’assurances qui arnaquent se font nombreuses. Il y aura toujours un filou qui vous prendra des taux bien plus important, ou un qui essayera de vous rouler dans la farine. S’assurer contre les assurances ? Cela me paraît être une mesure de trop, il suffit de bien se renseigner. Voici donc quelques petits conseils pour déceler les arnaques et les coups bas qui peuvent souvent même vous porter un grand préjudice.

Tout d’abord il est important de savoir bien déceler les arnaques des assureurs. En effet, les malfrats en vont pas clairement vous le montrer, il sont passer par plusieurs subterfuges. Ainsi, à chaque fois que vous discutez avec votre assureur, s’il se met à utiliser un jargon que vous ne maîtrisez pas, il vous sera difficile de déceler la fraude. Ainsi, demandez lui une explication claire, concise et sans équivoque. S’il bafouille, ou ne va pas directement au but, changez d’assureur, il y en plein les rues, et tous sont aussi compétitifs, ou presque.

Ensuite, lors d’un contrat pour souscrire un abonnement à une assurance, et bien faites attention à la taille du contrat. Plus il comportera d’alinéas, d’apostrophes, plus il sera long, plus il sera facile pour l’assureur de vous embrouiller, de vous conduire à la perte.

Faites attention, la confiance n’exclut pas la prudence !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *